Pages Navigation Menu

VMF – Site internet avril 2016

La Journée du Clocher, une première édition à ne pas rater
LES CLOCHERS FONT PARTIE INTEGRANTE DU PAYSAGE FRANÇAIS ET, POURTANT, IL S’AGIT D’UN PATRIMOINE RELATIVEMENT PEU CONNU DU GRAND PUBLIC. LE CONSERVATOIRE EUROPEEN DES CLOCHES ET HORLOGES ORGANISERA, LE LUNDI 25 MAI, « LA JOURNEE DU CLOCHER » AFIN DE SENSIBILISER LES HABITANTS AUX TRESORS CACHES DE LEUR COMMUNE.

vmf
Le Gros-Horloge de Rouen sera ouvert pour l’occasion

Le Lundi 25 mai aura lieu à l’occasion de la Pentecôte, la première édition de la « Journée du Clocher », les VMF sont partenaires au côté de six autres grandes associations de protection du patrimoine et des métiers d’art (la Fondation du Patrimoine, Patrimoine Environnement, la Sauvegarde de l’Art Français, la Société Française de Campanologie, Rempart et la SPPEF). C’est le département de la Seine-Maritime qui aura l’honneur d’accueillir la première édition d’un événement que le Conservatoire Européen des Cloches et Horloges (CECH) cherchait à organiser depuis de nombreuses années.

L’objectif est de faire visiter aux habitants leur clocher, leurs cloches et éventuellement, si encore en place, leur horloge d’édifice. Autre attrait, la vue du village du haut du clocher est toujours exceptionnelle !

Une trentaine de sites ouvriront leurs portes
Le Gros Horloge de Rouen ouvrira, gratuitement, et en avant-première le dimanche 24 mai. L’abbatial Saint-Ouen de Rouen montrera ses cinq belles cloches. Des carillons seront ouverts comme celui de Corneville sur Risle. Enfin, des panneaux de découverte seront présents sur chaque site : le clocher, les cloches, les horloges de clocher, les beffrois et les sonneries de cloche.

Pourquoi « La Journée du Clocher » ?
Une mobilisation de la population autour du clocher, de leurs cloches et des horloges d’édifice (ancêtres de nos montres qui ponctuent le temps), ne peut que sensibiliser les habitants à un patrimoine parfois peu visible. Cette sensibilisation devrait permettre d’encourager les « propriétaires » (maires, clergé ou particuliers) à entretenir et surtout à restaurer ce patrimoine souvent délaissé, en particulier en ce qui concerne les horloges d’édifice.

Pour plus d’information sur les lieux ouverts, le déroulement de la journée ou pour d’autres renseignements pratiques, vous pouvez contacter directement le CECH ici ou visiter leur site web.