Pages Navigation Menu

Pourquoi le CECH ?

La connaissance du temps qui nous parait naturel et évident est cependant l’aboutissement d’un très long processus de réflexion, de recherches scientifiques, d’innovations technologiques.

Toutes les civilisations y ont participé.
Les plus grands noms des astronomes, des physiciens, des mathématiciens y ont apporté leurs compétences, parmi ceux-ci : Ptolémée, Galilée, Huygens…
Une des étapes majeures a été celle des moyens mécaniques de mesurer le temps : les horloges.

C’est à la fin du XIII ème siècle que l’horloge mécanique s’est réellement développée et a trouvé sa place, d’abord dans les édifices religieux (églises, monastères…) puis publics (beffrois, châteaux…).
L’horloge d’édifice fait partie de notre patrimoine intellectuel, scientifique, architectural, industriel et artistique.
C’est une invention majeure de notre civilisation.

Les mécanismes ont évolué jusqu’à l’apparition de l’électricité qui a remplacé l’énergie des poids, puis de l’électronique qui a supplanté les systèmes de régulation mécanique complexe et coûteux d’entretien.
C’est ainsi que de nombreuses horloges d’édifices mécaniques ont été remplacées.

Les mécanismes anciens tendent donc à disparaître, détruits, abandonnés, pillés ou vendus et c’est ce patrimoine riche en symbole, en invention et en histoire, qu’il faut dans un premier temps inventorier pour les sauvegarder autant que faire se peut.

Objectifs et actions   Qui sommes-nous ?